Instagramé à l’insu de son plein gré

Après l’avoir quitté par manque d’intérêt, je redécouvre Instagram depuis quelques jours. Les #foodporn et autre #instagood me manquaient tellement!! Très vite, le concours photo organisé par @SNCF_officiel m’a tapé dans l’oeil. Le principe est simple : photographier des moments de train (retrouvailles, paysage…).

Concours Instagram SNCF

A l’aide du hashtag #jeusncf je trouve de très belles photos et plus surprenant des photos de personnes clairement reconnaissables. Inutile de préciser que le photographe n’a certainement pas demandé l’autorisation pour les photographier et encore moins de les publier sur un réseau totalement ouvert.

En creusant un peu, on se rend compte que pour certains c’est même un sujet majeur pour exprimer leur art de la photo (http://instagram.com/subwayslife ou http://instagram.com/madzellle ou encore http://instagram.com/marietchin). En Angleterre, ils ont même la chance d’avoir un site dédié aux gueules captées dans le métro. En regardant ces photos, je me dis que je vais finir par y croiser ma tête. Quelle serait ma réaction si je me trouvais face à mon faciès plus ou moins à son avantage? Mais de quel droit, on me vole mon image pour la poster et, cerise le gâteau, participer à un concours photo ?

Galerie Instagram

J’ai bien regardé le règlement du jeu SNCF. On y trouve bien un petit paragraphe là-dessus : « Aucun élément visuel portant atteinte à la vie privée ou au droit à l’image de tiers, ne doit figurer sur la création. Si les photographies représentent d’autres personnes, les participants doivent obtenir l’autorisation de ces personnes et s’assurer qu’elles ont plus de 18 ans. » Mon intention n’est pas de critiquer la SNCF, car le jeu est très pertinent. Il serait tout de même pas mal qu’elle précise cette mention bien clairement dans la description du jeu, plus qu’à l’article 4 du règlement.

Cela dit, comment la SNCF peut-elle s’y prendre pour modérer une photo ne respectant pas son règlement si le réseau ne lui appartient pas? Si je me reconnais sur une photo, dois-je « attaquer » le photographe, l’hébergeur, ou l’entité organisatrice du jeu ?

Instagram serait bien inspiré de copier le modèle de son propriétaire Facebook qui se décharge de toute organisation de jeu en obligeant les marques à recourir à une appli, non hébergée par Facebook. Quant à l’organisateur, l’usage d’une application lui permettrait de modérer les photos a priori (cf Statigram).

Donc, si je me croise sur une photo volée, j’attaque le photographe.